Projection dans le sous-bois

Cette maison, implantée au milieu d’une petite forêt, a été soigneusement intégrée dans son environnement naturel.

La structure du bâtiment et son orientation sont déterminées par l’étroitesse de la parcelle et la présence de végétation que les architectes ont voulu ménager à tout prix. Outre le respect des arbres remarquables, il a également fallu tenir compte de l’emplacement d’un ancien étang, ce qui a donné lieu à une importante projection en porte-à-faux de l’étage. L’allongement prononcé de la construction, imposé par les contingences locales, garantit d’une part l’intimité des habitants et d’autre part une coexistence des plus harmonieuses avec la nature environnante. La maison de type unifamilial est bâtie sur trois niveaux, dont un entièrement souterrain. La toiture est couverte d’ardoises sombres en fibres-ciment que l’on retrouve identiquement dans les bardages des façades supérieures, créant ainsi un volume architectural d’une grande unité. Ce faisant, l’étage aux lignes dépouillées forme un contraste intéressant avec les murs du rez-de-chaussée, réalisés en maçonnerie rustique. La projection imposante de l’étage confère à l’ensemble un aspect dynamique et aérien indéniable.

 

Découvrir le projet en entier

Article: Eternit – 10.04.2012